Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

samedi 21 décembre 2013

NDDL : A mes camarades socialistes du Conseil Municipal des Ulis

Mes chers Camarades,

Je suis triste ce matin. Triste et en profonde colère car selon France Inter - déjà hier soir et encore ce matin - j'apprends que le gouvernement s’apprête, finalement et contre tout bon sens, à signer et publier les arrêtés de destruction d’espaces naturels, ce jour, à Notre Dame des Landes. Pourquoi tant de haine de la part de votre parti pour tout ce qui est naturel ? Pourquoi écouter et donner raison à nos adversaires et ne pas écouter ceux qui sont de votre famille, celle de la Gauche, celle de la révolution, celle du progrès, celle de la réflexion et de l’intelligence ?

Depuis des mois, le gouvernement à donné gain de cause à nombre de contestataires anti-fiscalité : pigeons, poussins, dindons, moutons, tondus, bonnets oranges des centres équestres et les fameux bonnets rouges si médiatisés ; alors qu'une grande partie de ces nouveaux rebelles ont une idéologie libérale ... Pour autant entre pacte d'avenir et autres renoncements, le gouvernement à pris en compte toutes ces revendications corporatistes et provenant très souvent de la "droitosphère".

Vous noterez qu'aucune d'entre elles ne se préoccupent d'environnement (sauf les Bonnets verts qui réclament une éco-taxe ou pollutaxe ) ; même en Bretagne, les bonnets rouges n'ont pas remis en cause le productivisme qui nuit pourtant tellement à la qualité de notre environnement (de l'eau, de la nourriture, de nos rivières et bord de mer ... donc qui nuit à la terre). Je retiendrai également qu'au parlement européen, sous la pression de la députée socialiste française Isabelle Thomas, avec le plein soutien des ministres Frédéric Cuvillier et Jean-Yves Le Drian, le maintien de l'autorisation du chalutage en eau profonde a été obtenu avec 16 voix d'avance et que la liste des atteintes à l'environnement ne cesse de s'enrichir sur le site de Reporterre. Pourquoi tant de haine ?

Alors que des milliers de personnes (partout en France) ont dit NON au grand projet inutile, coûteux et destructeur qu'est le projet d'aéroport à Notre Dame des Landes (alors qu'il y en a un - Nantes-Atlantique - classé Meilleur aéroport de région en Europe qui suffit bien), le gouvernement s’est entêté à le vouloir, à tout prix et en dépit du bon sens, comme s'il s'agissait d'aller vers le progrès ! Alors que des milliers de personnes (partout en France) ont démontré l’inutilité de ce projet et la mauvaise foi de ses promoteurs, le gouvernement s’est entêté. En détruisant une zone humide et en faisant table rase de la loi sur l'eau, en détruisant des espèces protégées, vous et vos partenaires industriels et financiers, vous vous rendez coupable d'un massacre écologique qui doit être évité coûte que coûte !

En plus de cela il est franchement déplorable d'oser faire un bras d'honneur à une population qui a souvent participé à l'élection de votre parti en satisfaisant vos adversaires, c'est tout bonnement incroyable ... à des grévistes de la faim qui ont révélé jusqu'où ils étaient prêts à aller pour le respect de leur terre si attachante (quiconque l'a foulée la garde dans son cœur !) et à tous ceux qui luttent avec convictions vous osez faire un bras d'honneur.

Les dérèglements climatiques impactent chaque jour un peu plus la planète. La France doit faire les bons investissement, c’est-à-dire dans les énergies renouvelables et les économies d’énergie et non dans de nouveaux projets émetteurs de gaz à effet de serre. Alors qu’une loi sur la transition énergétique doit être présentée au Parlement en 2014, construire un nouvel aéroport à Nantes n’aurait tout simplement aucun sens.

Il ne tient qu'à vous d'appréhender l'avenir avec sérénité ou non ; car si vous (le PS) ne lâchez pas, vous porterez pour toujours un fardeau de béton, de pollution et de terre gaspillée pour rien.

Je vous prie de croire, mes chers camarades, en mes salutations profondément amicales et extrêmement déçues.

Bruno

Aucun commentaire: